Fête de la jeunesse 2018 : contexte et justification

La 52ème édition de la Fête de la Jeunesse se déroule dans un contexte marqué par la persistance de l’insécurité aux frontières, la préparation de la Can 2019, les rendez-vous internationaux sur les questions de jeunesse, l’opérationnalisation du PTS-jeunes...

fete jeunesse2017.0jpg

Comme le veut la tradition depuis la 1ère édition en 1967, le Cameroun commémore chaque année la Fête de la Jeunesse à travers des activités et des manifestations sous-tendues par un Thème Directeur. L’édition de 2017 a été célébrée sous le thème : « Jeunesse et défis de la construction d’une nation exemplaire, indivisible, forte et émergente ». A l’occasion, des innovations majeures ont été misent en œuvre : la mise en place du parlement jeunesse, l’organisation d’un mini-forum des jeunes de la sous-région, la visite des jeunes nigérians au Cameroun et le tournoi spécial de football féminin.

La 52ème édition de la Fête de la Jeunesse se célèbre sous une nouvelle appellation la « Onzaine de la Jeunesse 2018 ». Cette célébration intervient dans un contexte marqué par plusieurs évènements. Tout d’abord au niveau du Minjec, l’opérationnalisation du Plan Triennal Spécial - Jeunes en abrégé (PTS - Jeunes) prescrit par le Président de la République, à travers l’inscription massive des jeunes sur la plateforme numérique de l’Observatoire National de la Jeunesse (ONJ). Dans le même temps, on note l’organisation progressive des séances de réarmement moral et civique des jeunes sur l’étendue du territoire national à travers les Centres Multifonctionnels de Promotion des Jeunes (CMPJ) et en ligne. Selon les statistiques disponibles, 3835 plans d’affaires de jeunes ou groupes de jeunes ont déjà été validés et en attente de financement.

Par ailleurs, l’intensification de la Campagne Nationale d’Education Civique et d’Intégration Nationale se poursuit avec l’opérationnalisation des Équipes Mobiles d’Animation Populaire, Urbaine et Rurale (EMAPUR). Elles sont mises à contribution pour un meilleur encadrement de proximité de la population. Ces EMAPUR disposent en leur sein des Médiateurs Communautaires, véritables pairs éducateurs de civisme, qui se déploient au quotidien dans les quartiers. Leur présence sur le terrain n’a pas tardé à produire des fruits puisque la conception et l’organisation avec succès des opérations vacances, rentrées scolaires et universitaires ainsi que les fêtes de fin d’année citoyennes et patriotiques sont à mettre à leur actif.
Sur un tout autre plan, la 52ème édition de la Fête de la Jeunesse se tient au moment où le Cameroun s’apprête à connaitre plusieurs échéances électorales. Dans la même mouvance, il est attendu le renouvellement des organes dirigeant du Conseil National de la Jeunesse en cette année 2018. La fièvre des préparatifs de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de Football masculin qui se tiendra au Cameroun en 2019 n’échappe à personne.

Les enjeux liés aux consultations électorales et à l’organisation de la CAN 2019 n’occultent pas l’insécurité qui persiste aux frontières à travers les attaques répétées des terroristes de Boko Haram dans la Région de l’Extrême-nord et les incursions des rebelles centrafricains sans oublier les enlèvements dans la région de l’Est. La conséquence manifeste de ces actes terroristes est l’augmentation sans cesse croissante du nombre de réfugiés étrangers et de déplacés internes dans les zones concernées. Les menaces à la paix, à l’unité et à la cohésion sociale enregistrées dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ont été aggravées par les assassinats des éléments des forces de sécurité.

S’il est important d’inscrire dans ce contexte l’aboutissement de l’opération « Un étudiant un ordinateur », la volonté manifeste des pays de la zone CEMAC de promouvoir la libre circulation et le libre-échange, on ne peut s’empêcher de revenir sur les atrocités infligées aux migrants par les trafiquants d’êtres humains en Lybie.

C’est dans ce contexte que les jeunes considérés comme « fer de lance de la nation », espoir de tout un peuple, malheureusement cible privilégiée des manipulateurs et des vendeurs d’illusion sont invités, plus que par le passé, à redoubler de vigilance et à prendre conscience de leur responsabilité dans la consolidation de la paix et de l’intégration nationale.

 

→Programme National Harmonisé 2018 

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Vidéos

yafeVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2