Village jeunesse 2018 : Le Salon de l’entrepreneuriat jeune propose une foule d’opportunités

Les appuis dans les domaines agropastoraux, les accompagnements pour les start-ups en Technologies de l’Information et de la communication, les offres de formations sont les solutions exposées par les institutions partenaires à l’organisation de la 52ème fête de la jeunesse.
village jeunesse2018 salonOpportunites
En plein centre de l’esplanade du Musée national transformé en Village Jeunesse 2018, tout un espace réservé aux institutions. Les projets et programmes agricoles occupent une place de choix. Ils sont présentés avec emphase sur plus de la moitié de cet espace, comme une nième invitation à l’endroit des jeunes à s’intéresser aux métiers de la terre. Accueilli dans l’espace du programme Afop-C2d consacré à la formation aux métiers agropastoraux et halieutiques et développé par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural (Minader) et le ministère de l’Elevage, des Pêches et de l’Industrie animale (Minepia), Linda Munki nous apprend que les préoccupations des plus de deux cent jeunes reçus jusque-là sont portées sur la formation, le financement et surtout comment accéder à la terre ?

Dans l’espace tenu par le projet de développement des chaines de valeurs agricoles (Pd-cva) orienté vers le développement de l’entrepreneuriat agricole jeunes, nous rencontrons André Bidjoko. Cet originaire de la région du Centre est venu exposer les produits issus des 4 hectares de terrain à lui offert en 2012 dans la région du Sud par ce projet du ministère de l’Agriculture et du Développement rural. Du cacao, de la banane plantain en grande partie. Il bénéficie, dit-il, d’un accompagnement annuel en intrants et matériels agricoles. Les revenus de cette exploitation lui permettent d’assurer le quotidien d’une famille de sept personnes.

Dans le stand du Projet d’appui au développement de la microfinance rurale (Padmir) où sont entreposés des prospectus, des fiches techniques… Patrick Naga renseigne que la mission du Padmir est de faciliter l’accès au financement des projets agropastoraux. Après la première phase 2010-2015, la deuxième phase vient d’être lancée pour la période 2017-2023. Au quatrième jour du Village jeunesse, près de 150 jeunes se sont fait enregistrés dans leurs registres, en confessant pour la plupart, qu’ils ignoraient l’existence de ce projet rapporte Patrick Naga, de l’association A3C, partenaire du Minader.

Les incubateurs présentés en vedette
Le ministère des Travaux publics, pour sa part, propose de découvrir le Centre des métiers des Travaux publics d’Akonolinga, une annexe de l’Ecole nationale supérieure des travaux publics dont le deuxième concours des adjoints techniques est en cours. 15 filières sont développées dans ledit centre, précise Angeline Toumi qui insiste sur la plomberie de réseau, le carrelage, les conducteurs d’engins de chantier et la charpenterie métallique. En plus des produits agroalimentaires développés par les apprenants du centre d’incubation pilote de la Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat (Ccima) exposés dans son espace, des informations sont données sur ce qui est cette d’école-usine, ainsi que sur le centre d’information et de documentation du Ccima. Le programme national d’incubation d’entreprises (Incub’cam) est l’un des produits phares proposé par le ministère des Petites et Moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa). Un programme présenté comme la plateforme d’encadrement et de veille des incubateurs au Cameroun, mais aussi un outil de mise en relation entre les porteurs de projets.

Pour préparer les porteurs de projets à atteindre un niveau de performance élevé, il a été préalablement conçu le programme intégré de renforcement des capacités des entrepreneurs locaux (Empretec). Empretec accueille les manager de Pme, les porteurs de projets, les promoteurs de start-up, les jeunes incubés dans les incubateurs publics logés au sein des grandes écoles et universités. Tout à côté de cela, il est vanté les bénéfices du Programme de promotion de l’entrepreneuriat chez les femmes et les jeunes au Cameroun ainsi que les avantages du Centre de gestion agréés.

Les volontaires s’exposent
Au fond du couloir de cet espace du Salon de l’entrepreneuriat jeune, une organisation non gouvernementale engagée depuis plusieurs années dans la santé de la reproduction (Camnafaw). Sensibilisation sur les méthodes de contraception, opération de dépistage du Vih/sida avec les résultats disponibles dans les 30 minutes sont les activités menées au Village jeunesse par cette Ong. Près de 300 personnes, majoritairement les jeunes ont effectué leur dépistage renseigne Raphael Ndi Essama, responsable adjoint de cette activité.

Alain Ngalla du France Volontaire affiche un large sourire, pour lui, la participation de son organisme au Village Jeunesse est une réussite. Son registre affiche 542 inscrits qu’il convertit prudemment en potentiels volontaires et potentiels membres du réseau des acteurs du volontariat et de la solidarité internationale dont il est secrétaire général. Présent dans le rayon du salon de l’entrepreneuriat jeune, France Volontaire explique le rôle du volontariat, aide à la professionnalisation des organisations et à leur mise en relation. Pour cette édition 2018, France volontaire prône l’inclusion sociale. Dans son espace, sont installés une dizaine d’artistes sourds, muets, aveugles, handicapés moteurs. Qui une guitare dans les bras, qui tapant dans les mains avec une canne blanche calé sur une cuisse. Des jeunes visiteurs de l’espace sont invités à chanter et danser avec eux sous sur des musique à thème. Ici, la réinvention du quotidien se dénoue dans le triptyque : valorisation des talents, promotion de l’inclusion sociale et célébration de la jeunesse.

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Vidéos

yafeVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2