Le nouveau représentant résident de l’UNESCO chez le Minjec

M.Salek Khaled est venu pour une prise de contact avec le Chef de département ministériel en charge de la Jeunesse.

minjec audience unesco1

Arrivé il y’a quelques semaines au Cameroun, M.Salek Khaled, nouveau directeur du Bureau Régional Afrique Centrale de l’UNESCO et représentant résident de l’UNESCO au Cameroun était l’hôte du Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique ce mercredi 18 avril 2018. La rencontre qui a eu lieu dans la salle de réunions du Minjec à Nlongkak, s’est déroulée dans une ambiance conviviale. Le Ministre Mounouna Foutsou s’est dit ravi de cette visite qui apparait comme un engagement de l’UNESCO à intensifier la collaboration. « Il y’a quelques mois, nous disions au revoir à votre prédécesseur, M.Loïtheohin Félix Yé. Les perspectives étaient alors nombreuses et nous avions émis le souhait que cette coopération se poursuive et s’intensifie » a-t-il exprimé.

Occasion également pour l’hôte de prendre connaissance du dispositif global d’encadrement des jeunes mis en place au Cameroun et proposer une nouvelle piste de collaboration. « C’est vraiment un honneur de faire votre connaissance. Je vous remercie pour l’accueil. Le secteur jeunesse est une priorité étant donné que la jeunesse est la masse la plus importante de la population et elle pourrait être un levier de développement » a indiqué le représentant résident de l’UNESCO. Il a continué : « une autre priorité pour nous, c’est la prévention contre l’extrémisme violent, la manipulation des jeunes via les réseaux sociaux. Nous souhaitons travailler avec vous afin de trouver ensemble des moyens pour immuniser les jeunes contre les messages de manipulation, leurs donner des moyens de résister, les préserver des méfaits des réseaux sociaux ».

minjec audience unesco2

M.Salek Khaled a également expliqué qu’un programme de sensibilisation et d’éducation des jeunes dans ce domaine a été mis sur pied et testé. « Nous voulons l’implémenter au Cameroun. Les actions seront orientées vers la formation, la sensibilisation des jeunes. Elles permettront de donner des opportunités à cette jeunesse pour qu’elle se protège et s’immunise de manière spirituelle, intellectuelle. Et surtout, développe des barrières intellectuelles pour se protéger, développer un esprit critique et analytique. Ce sont là, les clés de pour lutter contre l’extrémisme violent ».

Sur ces mots, le Minjec s’est montré enthousiaste et s’est exclamé : « Qu’on commence tout de suite ! ». Des séances de travail sont prévues dans les prochains jours pour rapidement aboutir à des actions concrètes.

Avant de se séparer de son hôte, venu en compagnie de Mme Yvonne M., en charge de Sciences Humaines et Sociales de l’UNESCO, S.E.M. Mounouna Foutsou a assuré que cette collaboration sera formalisée à l’avenir à travers la signature d’un mémorandum d’entente.

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Vidéos

yafeVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2