Accompagnements des jeunes aux petits métiers de fourniture de services à domiciles : Le Minjec s’associe au CCMTH.

La Confédération Camerounaise de la Mode, du Textile et de l’Habillement, organisation intermédiaire du Centre Lady Magdalena s’est engagée ce 17 septembre à œuvrer pour une insertion optimale des jeunes dans le développement socio-économique.

 Minjec Institut beaute Magdalena

C’est sous une forte pluie que le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique a présidé ce 17 septembre 2018 au centre Lady Magdalena, la cérémonie officielle de lancement du projet d’accompagnement des jeunes aux petits métiers de fournitures de services à domiciles (Pajam Services). Un projet soutenu par le Programme d’Appui à la Jeunesse Urbaine et Rurale (Pajer-U) qui œuvre dans les filières telles que l’esthétique, la coiffure, l’onglerie, l’artisanat du cuir et l’industrie de l’habillement.

Ladite cérémonie couplée à la signature d’une convention entre le Pajer-U et l’organisation intermédiaire à savoir la Confédération Camerounaise de la Mode, du Textile et de l’Habillement (CCMTH), a donné l’opportunité au Ministre Mounouna Foutsou, de rappeler que le Comité de suivi du Plan Triennal Spécial jeunes a pris la résolution de passer progressivement à l’installation effective de 507 000 premiers jeunes inscrits à l’Observatoire National de la Jeunesse, vitrine du PTS-Jeunes. « Les jeunes sont en haut avec leur Plan Triennal Spécial. Nous sommes convaincus que leur installation qui a commencé, permettra non seulement d’en faire des jeunes opérateurs économiques dynamiques mais également de contribuer à la création des richesses pour leurs communautés respectives » a exprimé le Minjec.

Minjec Institut beaute Magadalena2

La convention signée à cet effet avec le CCMTH, représenté ce jour par son président national, Paul Emmanuel Loga Mahop, a pour objet de fixer le cadre de collaboration, de définir le contenu de la prestation, de régler les rapports entre les parties contractantes en vue de l’accompagnement des jeunes Camerounais. Pour une durée d’un an renouvelable, les deux parties se sont engagées ce lundi à assurer le réarmement entrepreneurial et technique des jeunes et favoriser une insertion optimale de ces jeunes dans le développement socioéconomique à travers le dispositif institutionnel mis en place par les deux parties.

A en croire Paul Emmanuel Loga Mahop, « il était nécessaire de se rapprocher des jeunes exerçant dans les filières du textile pour qu’on puisse avoir un cadre idéal et national pour les former aux standards internationaux ». A sa suite, le Ministre en charge de la Jeunesse a indiqué que « cette initiative donne une plus-value aux petits métiers qui sont nombreux et qui sont porteurs. Nous devons les valoriser et les formaliser afin d’installer durablement les jeunes ». Il a aussi précisé que dans ce processus, il est nécessaire d’avoir un jeune et un mentor. « Ces mentors vont accompagner et insérer les 7500 jeunes impliqués dans le secteur » a-t-il conclu.

Minjec Institut beaute Magdalena3

Les premiers bénéficiaires seront sélectionnés dès le 20 septembre prochain et mis en incubation dans les différents centres.

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Vidéos

yafeVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2