Fête de la jeunesse 2019 : Contexte et justification

Magnifier les valeurs de patriotisme, de solidarité, de mérite et consolider l’intégration nationale dans le respect des différences et des identités

Minjec FJ2019 fete dela jeunesse 2018

Le cinquantenaire de la Fête de la Jeunesse (FJ) de Février 2016 a permis à l’Etat du Cameroun, au Gouvernement, aux jeunes, aux Organisations de la Société Civiles (OSC) et aux partenaires au développement de faire le point et de repenser la contribution et la participation de la jeunesse camerounaise au développement du Cameroun. De façon unanime cette contribution est immense et multidimensionnelle sur le plan politique, économique, social, culturel et sportif. Les jeunes camerounais de 1966 à 2016 ont su hisser très haut le Drapeau du Cameroun dans le Concert des Nations et surtout en consolidant la fraternité, la paix dans les cœurs et dans les esprits en créant les conditions de développement de la culture de la paix à l’école dans la famille et dans la société.

Après la lutte pour les indépendances de 1960 et de 1961, les jeunes camerounais ont ardemment œuvré pour la réunification et l’unification pacifique du Cameroun. La Fête de la Jeunesse est d’ailleurs aujourd’hui l’un des legs fort marquant de ce devoir de mémoire pour les besoins des générations actuelles et futures.

11 février 2019

Le 11 février est une fête dédiée à la jeunesse camerounaise pour commémorer et célébrer chaque année les victoires, les prouesses de la jeunesse camerounaise de l’intérieur du triangle national et de la diaspora dans presque tous les domaines qu’ils soient agricole, élevage, économie bleue, économie verte, économie numérique, pêche, politique, sport, sciences de l’innovation et de la technologie. Il s’agit pour le Cameroun de valoriser sa jeunesse en tant que ressource potentielle pour le développement du Cameroun, véritable force de changement de progrès, valeur réelle à transformer et à sécuriser pour l’avenir du Cameroun.

La 53ème édition de la fête de la jeunesse est l’occasion de consolider l’option plus festive et plus mobilisatrice. Elle intervient dans un contexte marqué par la réélection de S.E. Monsieur Paul BIYA comme Président de la République du Cameroun, la remobilisation des Fils et Filles du Cameroun autour des idéaux de Paix et de la modernité après le retrait de l’organisation de la CAN 2018 au Cameroun, la montée en force des relents et replis identitaires qui met à mal l’Unité Nationale et la cohésion pacifique déjà menacées par les remous sociaux et les velléités sécessionnistes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. 

Outre la promotion et le développement de l’enseignement supérieur au Cameroun à travers l’opération de recrutement spécial de 2000 enseignants titulaires du Doctorat/PHD dans les Universités d’Etat, il faut aussi souligner la campagne gouvernementale spéciale de lutte contre la consommation, le trafic et la commercialisation des drogues et autres substances psychotropes en milieux jeunes, la campagne de lutte contre les migrations clandestines, de même que la campagne de sensibilisation citoyenne et d’Education Civique à l’usage responsable des outils de Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). Dans le même registre, sont inscrits la poursuite de la mise en œuvre du « Plan Triennal Spécial-Jeunes », la mise en service de la Carte jeune biométrique ainsi que la célébration du 10ème anniversaire de la mise en place du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun (CNJC), instance faîtière des Associations et Mouvements de Jeunesse du Cameroun.

Onzaine de la jeunesse

La Fête de la Jeunesse célébrée le 11 Février de chaque année est une fête légale civile. Mais, la Fête de la Jeunesse n’est pas seulement le « jour de fête ». Le 11 Février est généralement précédé par ce que l’on a appelé la semaine de la jeunesse et qu’il est convenu d’inscrire depuis 2018 dans la « Onzaine de la Jeunesse ». Il s’agit de 11 jours pendant lesquels sont organisées sur l’ensemble du territoire national des manifestations socioculturelles, entrepreneuriales de citoyenneté et sportives autour d’un thème donné et dont les contours sont fixés par le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique.

Les activités de célébration de la 53ème édition de la Fête de la Jeunesse doivent faire transparaitre dans les manifestations l’unité et l’intégration nationale dans le respect des différences et des identités en exaltant les valeurs de patriotisme, de mérite, du respect des symboles et emblèmes de la République, de paix, de solidarité, d’intégrité, de travail, de fierté, de volonté de vivre et de réussir ensemble. Elle est aussi une occasion d’exalter l’engagement des pouvoirs publics en faveur de la Jeunesse. A cet effet, avec le système des Nations Unies, la 53ème édition de la Fête de la Jeunesse sera l’occasion du lancement de l’initiative « Youth Connekt Cameroon » qui est une réponse aux Objectifs de Développement Durable (ODD) pour un monde plus juste, plus durable, et pacifique en 2030.

L’initiative « Youth Connekt Cameroon » fournit une approche spécifique au contexte Africain pour résoudre les problèmes d’asymétrie de l’information sur les opportunités d’emploi et développement des affaires, du chômage et de l’inclusion des jeunes dans les processus socio-économique et politique. Cette initiative a pour objectif de relever les défis du développement social, économique, politique, culturel et inclusif de la jeunesse.

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Vidéos

yafeVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2