YouthConnekt Cameroon : Contexte et justification

L’initiative YouthConnekt intervient dans un contexte marqué par de fléaux divers, mais aussi des lacunes du système de communication et l’insuffisance des ressources financières et techniques mobilisées pour l’accompagnement des jeunes.

Minjec YCC Consultations nationales

Le Youth Connekt Cameroon (YCC) est une initiative qui intervient dans un contexte où le poids démographique de la jeunesse au Cameroun fait incontestablement d’elle un maillon essentiel et stratégique pour la construction d’une nation émergente tel que projeté dans la Vision 2035. Cependant, les nombreux challenges auxquels font face les jeunes réduisent leur participation active au développement du pays. En effet, le chômage, le sous-emploi, la faible scolarisation, la délinquance, la prostitution, la toxicomanie, les grossesses précoces, les Infections Sexuellement Transmissibles (IST/SIDA), le faible engagement citoyen, auxquels s’ajoutent la radicalisation, constituent des freins à la réalisation de l’idéal d’une jeunesse épanouie et au service du développement.

Pour ne considérer que le domaine de l’emploi, de la santé et de la participation des jeunes, l’état des lieux est peu reluisant. Pour relever les défis auxquels sont confrontés les jeunes et contribuer à leur plein épanouissement, le Gouvernement, avec l’appui de ses partenaires, a élaboré des politiques et mis en place des structures et programmes pour l’encadrement des jeunes. Parmi les plus significatives, l’on peut relever : la Politique Nationale de la Jeunesse (PNJ), le Plan Jeunesse (PJ), le Plan d’Action National pour l’Emploi des jeunes (PANEJ), l’Agence du Service Civique National de Participation au Développement (ASCNPD), l’Observatoire National de la Jeunesse (ONJ), le Programme National de Volontariat (PNV), le Fonds National d’Insertion des Jeunes (FONIJ), le Programme d’Appui à la Jeunesse Rurale et Urbaine (PAJER-U), le Programme Intégré d’Appui aux Acteurs du Secteur Informel (PIAASI), le Programme de Promotion de l'Entrepreneuriat Agropastoral des Jeunes (PEA-Jeunes).

Par ailleurs, les pouvoirs publics ont favorisé le développement des cadres d’expression et de dialogue avec les jeunes, à travers du Conseil National de la Jeunesse (CNJC), mis en place en 2009, et dont la vocation est de mettre en synergie les organisations de jeunesse afin d’accroître leur créativité, d’optimiser leur potentiel d’action et de participation au développement et de servir d’interface entre les organisations de jeunesse, les pouvoirs publics et les institutions internationales actives sur le sujet. Ces démarches ont été renforcées en 2017 à travers le Plan Triennal Spécial Jeunes (PTS-Jeunes) prescrit par le Chef de l’Etat, à l’occasion de son adresse à la Jeunesse le 10 février 2016.

Minjec YCC consultations nationale1

Bien que pertinentes, ces initiatives présentent des performances limitées, qui plombent l’intégration sociale et la participation des jeunes au développement. A l’observation et suite à de nombreuses analyses, il ressort que cette performance relative est due entre autres à : la faible synergie entre les parties prenantes, la faible coordination des actions, la faible visibilité et lisibilité sur les initiatives du fait des lacunes du système de communication et l’insuffisance des ressources financières et techniques mobilisées pour l’accompagnement des jeunes. Sur le plan pratique, les interventions sont développées de façon éparse et sectorielle, avec une faible connexion. Par conséquent, les jeunes étant peu ou mal informés sur ces initiatives, n’en tirent pas suffisamment profit. D’où l’urgence et la nécessité du lancement de l’initiative YOUTH CONNEKT CAMEROON.

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Vidéos

yafeVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2