Plan Triennal « Spécial-Jeunes » : un nouveau souffle

La reconduction de l’enveloppe budgétaire du Plan Triennal Spécial-jeunes 2020 a redonné espoir aux jeunes autant qu’elle a boosté le moral des acteurs impliqué dans le processus.

Minjec PTS2020 visio confererence

C’est In extrémiste et de façon presque inédite que le budget consacré au Plan Triennal Spécial-jeunes pour l’exercice 2020 a été entièrement reconduit dans le cadre du collectif budgétaire rendu nécessaire par la crise du coronavirus. Cette information reçue avec beaucoup de satisfaction par des milliers de jeunes camerounais est contenue dans une correspondance du secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, datée du 26 mai 2020. Il y est demandé au ministre des Finances,  de bien vouloir confirmer la reconduction du Plan triennal “spécial-jeunes” (PTS-Jeunes) dans le cadre collectif budgétaire, en  exécution des très hautes instructions du président de la République.

 Il s’agit d’une enveloppe de 6,6 milliards de FCFA. Prescrit le 10 février 2016 par le président de la République, le PTS a été a été officiellement lancé en janvier 2017 par le Premier Ministre, Chef du gouvernement avec une enveloppe initiale de 102 milliards. L’objectif assigné au PTS-J est d’accélérer et de faciliter l'insertion socioéconomique des jeunes à travers quatre domaines prioritaires que sont : l’agriculture, l’industrie, l’économie numérique et l’innovation.

En termes de réalisations, au Minjec, l’on souligne qu’au terme de l’année 2017 et conformément aux objectifs fixés par le PTS, 507 614 jeunes ont manifesté leur intérêt à bénéficier d’un accompagnement de l’État. En 2019, 763 225 candidats ont été inscrits sur la plateforme de l’ONJ. A ce jour, ledit plan implémenté dans les 360 arrondissements du pays ainsi que dans la diaspora. Près d’un million des besoins et aspirations des jeunes ont d’ores et déjà été identifié à travers la base de données de l’Observatoire National de la jeunesse où ils sont enregistrés. Environs 32 mille Plans d’affaires issus de toutes les régions du pays ont été consolidés.

Cette reconduction du budget du PTS-J se fait dans un contexte exceptionnel marqué par des crises diverses. D’où, la loi de finances rectificative, publiée le 4 juin dernier, qui supprime plusieurs lignes budgétaires. Conséquence, le budget du Cameroun connait une coupe allant de 4 951,7 milliards à 4 409 milliards de FCFA, soit une réduction de 542,7 milliards de FCFA.

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Vidéos

yafeVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2