Plan triennal « Spécial-Jeunes » : le temps de la sélection des projets

Une session spéciale de pré-validation de la sélection des projets des jeunes bénéficiaires du Plan Triennal "Spécial Jeunes" (PTS) s’est tenue le 09 juin 2020, par visioconférence.

Minjec PTS 2020

La rencontre de pré-validation de la sélection des projets des jeunes bénéficiaires du Plan Triennal "Spécial Jeunes" (PTS) s’ouvre par le propos liminaire du ministre de la Jeunesse et de l’Education civique. Mounouna Foutsou rappelle le contexte et situe les enjeux de cette session. Soulignant au passage que ledit plan implémenté dans les 360 arrondissements du pays ainsi que dans la diaspora a d’ores et déjà identifié les besoins et aspirations de près d’un million de jeunes à travers la base de données de l’Observatoire National de la jeunesse où ils sont enregistrés. De plus, à cette date, 32 mille Plans d’affaires issus de toutes les régions du pays ont été consolidés.

Par la suite, les responsables des différentes sections dudit Plan vont prendre la parole pour faire le point de leurs activités et présenter les perspectives. Le président du Comité de crédit du Fonds d’Insertion des Jeunes (Fonij), par ailleurs directeur général du Fonds de Développement  de la Communauté s’est dit réjoui de la reconduction de l’enveloppe budgétaire du PTS-J pour l’exercice 2020. Cet acte du Chef de l’Etat va remobiliser les partenaires financiers dans l’accompagnement des porteurs de projets. La présidente du Conseil national de la Jeunesse n’a pas non plus caché sa satisfaction à l’égard du geste du Chef de l’Etat. Fadimatou Iyawa va adresser les remerciements de la jeunesse au Président de la République.

Halidou Sadjo, point focal Reamorce, quant à lui, s’est évertué à présenter les sessions de formation en réarmement moral, civique et entrepreneurial et insistant sur l’intérêt d’une formation holistique du futur entrepreneur. André Marie Afouba du pool des experts en insertion socio-économique s’est s’attardé sur la présentation du concept de Village pionnier et du mode d’installation choisi. Chargé de l’accompagnement, du suivi et du contentieux au Programme d’Appui à la Jeunesse Rurale et Urbaine (Pajer), José Kun IV a démontré l’importance du travail effectué dans la phase préparatoire notamment en ce qui concernait l’harmonisation du modèle de présentation des Plans d’Affaires.

Passée cette étape, les 10 délégués régionaux de la Jeunesse et de l’Education civique ont, à tour de rôle, présenté de manière chiffrée, les travaux réalisés jusqu’ici en termes de villages pionniers et de clusters, de projets élaborés et consolidés, de nombre de jeunes sélectionnées. Il est envisagé dès la semaine prochaine, des descentes sur le terrain des experts afin de poursuivre l’œuvre entamée pour donner corps aux projets que nourrissent les jeunes dans tous les coins du pays.

Rappelons que sur très hautes prescriptions du président de la République S.E.Paul Biya, le Plan Triennal « Spécial Jeunes » doté d'une enveloppe initiale de 102 milliards a été officiellement lancé en janvier 2017 avec pour objectif d'accélérer et de faciliter l'insertion socioéconomique des jeunes dans les domaines de l’agriculture, de  l’industrie, de l’économie numérique et de l’innovation.

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Vidéos

yafeVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2