La Campost engagée pour l’autonomisation des jeunes

Une Convention de partenariat signée le 18 juin 2020 avec le Minjec marque la détermination de cette entreprise à favoriser l’inclusion financière des jeunes.

Minjec partenariat minjec campost

« Participer à l’opérationnalisation de la Carte jeune biométrique ».  Cette phrase consignée dans les clauses de la Convention paraphée le 18 juin 2020 entre le ministère de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec) et la Cameroon Postal Services (Campost) est assurément l’une des attentes pressantes des jeunes. D’autant que ces derniers savent que la détention de ce sésame donne la possibilité d’accéder à des formations, des soins de santé, des voyages et biens d’autres services de façon gratuite ou tout au moins à des coûts préférentiels.

L’engagement de la Campost à mettre à disposition des fonds pour le financement des projets des jeunes est aussi une excellente nouvelle pour des centaines de porteurs de projets à la recherche des financements. Une estimation faite au Minjec indique que près de 1600 jeunes porteurs de projets pourraient bénéficier de cette opportunité de crédit à taux zéro. Pour y avoir accès, il faudra tout de même se plier aux procédures du Fonds national d’insertion des jeunes (Fonij).

L’entreprise dirigée par Pierre Kalkadak a également promis de s’impliquer dans les activités développées dans le cadre du Programme national de volontariat et dans la Campagne nationale d’Education civique et d’Intégration nationale. Il est aussi annoncé la mise à contribution de sa plateforme digitale en vue de la collecte des cotisations des associations membres du Conseil national de la jeunesse du Cameroun et de la redistribution des quotes-parts à ces dernières.

Pour cette convention de partenariat qui court sur trois ans, le directeur général de la Campost a promis d’en faire une réussite. En invitant d’autres structures publiques à emboiter le pas à la Campost, le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique a fait savoir que ce partenariat ‘inscrit dans le cadre de la promotion de l’inclusion financière. L’objectif poursuivi étant, précise Mounouna Foutsou, d’arrimer les mécanismes de financements et de garantir des projets des jeunes à l’évolution du marché des Fintech pour plus d’efficacité.

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Vidéos

yafeVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2