Lutte contre Covid-19 : les structures du Minjec équipées

Elles ont reçu des kits de sensibilisation et de protection au cours d’une cérémonie présidée par le ministre Mounouna Foutsou.

Minjec Appuis covid19 covid 19

Plusieurs maillons de la chaine d’encadrement des jeunes étaient à l’honneur le mercredi 24 juin 2020 au Centre multifonctionnel de promotion des jeunes de référence de Madagascar, à Yaoundé. Ce sont notamment les structures opérationnelles centrales, déconcentrées et rattachées du ministère de la Jeunesse et de l’Education civique, les Equipes mobiles d’animation populaire urbaine et rurale en abrégé Emapur, les Médiateurs communautaires, les jeunes du Conseil national de la jeunesse du Cameroun, ceux du Conseil national des Appelés de l’Agence du service civique national de participation au développement ainsi que les volontaires. Ces différentes structures et acteurs du Minjec ont reçu des kits constitués à la fois de matériels de sensibilisation et de protection contre le Coronavirus.

Cette dotation permet de poursuivre et d’intensifier la campagne de sensibilisation des populations sur la pratique des gestes barrières. L’arme la plus efficace pour lutter contre la propagation du Covid-19. Une tâche à laquelle s’attellent depuis des mois déjà les équipes du Minjec déployées sur l’ensemble du territoire national. Dans une esquisse de bilan à mi-parcours lors de la présentation technique de cette campagne spéciale de sensibilisation de proximité et de prévention contre le Covid-19, le directeur de l’Education civique et de l’intégration nationale au Minjec a indiqué que plus de 8 millions de personnes ont été sensibilisées par les équipes du Minjec entre le 30 avril et le 17 juin 2020, dans 328 arrondissements sur les 360 que compte le pays.

Le Minjec va, dans son allocution, souligner que cette campagne spéciale a été renforcée le 15 mai avec le lancement de l’opération spéciale « Fin d’année scolaire citoyenne et patriotique sans Covid ». Une opération visant à soutenir les autres ministères en charge de l’éducation formelle et non formelle. Ceci afin de garantir le succès des mesures en vue de la réussite de l’année scolaire en cours
A la suite du maire de la commune d’arrondissement de Yaoundé 2 qui a apprécier la convergence des actions des équipes de sa municipalité et celles du Minjec dans son unité de compétence, les différents bénéficiaires n’ont pas cachés leur satisfaction. Eric Akono Bessala, le délégué régional de la jeunesse et de l’Education civique pour le Centre a promis de faire un usage adéquat du matériel reçu tout en souhaitant que les équipes dévouées à la sensibilisation sur le terrain puissent bénéficier d’une prime de risque. Une doléance qui a reçue, séance tenante, l’assentiment du ministre Mounouna Foutsou, qui a annoncé une prime pour travaux spécifiques accordées aux équipes sur le terrain.

La présidente du Conseil national de la jeunesse du Cameroun, Fadimatou Iyawa, a revisité avec l’assistance les actions entreprises par les associations de jeunesse, pour accompagner les autorités dans la lutte contre cette maladie.

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Vidéos

yafeVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2