Accompagnement des jeunes en insertion vers le secteur formel

Accompagnement des jeunes en insertion vers le secteur formel

Accompagnement des jeunes en insertion vers le secteur formel
L’EXPERIENCE DU PACD/PME Par Jean Marie BADGA, DG APME

PLAN DE L’EXPOSE
o Introduction : Positionnement du PACD/PME dans les activités du MINPMEESA;
o Historique et raison d’être du PACD/PME;
o Le PACD/PME: objectifs, activités et résultats attendus (cadre logique);
o Organisation , stratégies et procédures d’intervention du PACD/PME ;
o Synergies possibles a brève échéance avec les programmes et projets du MINJEC en vue de l’encadrement des jeunes;
o Conclusion et perspective.

INTRODUCTION: Positionnement du PACD/PME dans les activités du MINPMEESA
 Le MINPMEESA a été créé par le décret N°2004/320 du 08 décembre 2004 portant organisation du Gouvernement, modifié et complété par les décrets N°2011/408 du 09 décembre 2011 et N°2013/169 du 27 mai 2013.
 Son positionnement dans les dix (10) grands domaines d’intervention de l’Administration camerounaise le place dans le secteur 9 « production et commerce » et plus précisément dans le sous secteur « industries et services ».
 L’objectif stratégique poursuivi par le MINPMEESA est de créer un plus important tissu de PME et TPE et d’améliorer leur compétitivité .

INTRODUCTION: Positionnement du PACD/PME dans les activités du MINPMEESA (suite)
 Conformément à la Loi N°2007/006 du 26 décembre 2007 portant régime financier de l’Etat, l’ensemble des activités du ministère sont regroupées dans trois (03) Programmes à savoir le Programme I intitulé «Promotion de l’initiative privée et amélioration de la compétitivité des PME », le Programme II connu sous le nom «Promotion de l’entrepreneuriat collectif et amélioration de la productivité et de la rentabilité de l’artisanat et des TPE » et enfin le Programme III « Gouvernance et appui institutionnel dans le sous-secteur des PMEEESA» .
 Le PACD/PME fait partie des quatre (04) actions du Programme I, notamment celui relatif à la valorisation des matières premières locales.

HISTORIQUE ET RAISON D’ETRE DU PACD/PME
o Des études réalisées par l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) entre 2003 et 2006 ont montré que le Cameroun avait des potentialités inexploitées dans le secteur agro-alimentaire, mais que ces atouts n’étaient pas suffisamment valorisés.
o Ce constat a amené le Gouvernement, par le biais du Ministère des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat (MINPMEESA) à mettre en place, dès juillet 2007, le « Programme d’Appui à la Création et au Développement des PME de Transformation et de Conservation des Produits Locaux de Consommation de Masse», en abrégé PACD/PME

LE PACD/PME : OBJECTIFS, ACTIVITES ET RESULTATS ATTENDUS
a) OBJECTIFS POURSUIVIS
o Objectif Général: Promouvoir la création et le développement des Petites et moyennes entreprises de transformation et de conservation des produits locaux de consommation de masse.
o Objectifs spécifiques:
 identifier dans les dix (10) régions du pays 150 projets de PME de transformation et de conservation des produits locaux de consommation de masse;
 appuyer la mise en place et le développement des 150 PME;
 accompagner administrativement, techniquement et financièrement les 150 unités.
LE PACD/PME : OBJECTIFS, ACTIVITES ET RESULTATS ATTENDUS (suite)
b) ACTIVITES
o Identification des porteurs de projets de création ou de développement des PME de transformation et/ou de conservation des produits locaux de consommation de masse;
o Sélection des projets de création ou de développement des PME de transformation et/ou de conservation des produits locaux de consommation de masse;
o Appui à la mise en place des infrastructures;
o Appui à l’acquisition des équipements;
o Appui à la constitution du fonds de roulement et de la gestion;
o Formalisation des 150 unités;
o Identification des technologies / équipements ;
o Formations des techniciens, gestionnaires et agents commerciaux;
o Suivi des 150 unités.

LE PACD/PME : OBJECTIFS, ACTIVITES ET RESULTATS ATTENDUS (suite)
c) RESULTATS ATTENDUS
o 150 petites unités industrielles de transformation et de conservation des produits locaux de consommation de masse sont créées en zones rurales et périurbaines;
o 150 promoteurs ont reçu une formation d’entrepreneur;
o Des diplômés de l’enseignement technique sont recrutés et formés;
o Environs 3 600 emplois directs( dont 1 800 saisonniers) sont créés dans le milieu rural et périurbain ;
o Une moyenne de 6 750 producteurs du monde rural dont les revenus de leurs familles vont substantiellement s’améliorer
o
LE PACD/PME : OBJECTIFS, ACTIVITES ET RESULTATS ATTENDUS (suite)
c) RESULTATS ATTENDUS (suite)
o Les produits locaux de consommation de masse sont valorisés dans les conditions technologiques optimales et disponibles sur le marché toute l’année;
o Les activités de production d’emballages se développent;
o Les capacités du pays à exporter les produits alimentaires finis sont améliorées;
o Les importations des produits alimentaires connaissent des baisses sensibles;
o Des opportunités de développement de la sous-traitance naissent.

ORGANISATION,STRATEGIES ET PROCEDURES D’INTERVENTION DU PACD/PME

o Le PACD/PME s’exécute sous la tutelle Administrative et financière du MINPMEESA.
o L’organigramme du PACD/PME comprend:
 un Comité de Pilotage (CP);
 une Cellule Centrale de Coordination (CCC);
 un Comité de crédit (CC) ;
 des Institutions Financières Partenaires (IFP);
 un Comité de sélection des projets;
 dix Cellules Régionales d’Accompagnement (CRA).

ORGANISATION,STRATEGIES ET PROCEDURES D’INTERVENTION DU PACD/PME
SCHEMA ORGANISATIONNEL

ORGANISATION,STRATEGIES ET PROCEDURES D’INTERVENTION DU PACD/PME
b) STRAGTEGIES ET PROCEDURES D’INTERVENTION
o Elles découlent naturellement des problèmes identifiés au moment de l’évaluation ex-ante et des évaluations en cours d’exécution du Programme. On peut en citer quelques uns à savoirl’insuffisance du nombre de projets accompagnés du fait de l’insuffisance des subventions obtenues du BIP, l’incapacité des bénéficiaires des appuis du Programme à produire les garanties exigées pour la mise en place des fonds, le non respect des échéances de remboursement des crédits octroyés, la mauvaise qualité des prestations des équipementiers, etc.

ORGANISATION,STRATEGIES ET PROCEDURES D’INTERVENTION DU PACD/PME (suite)
b) STRAGTEGIES ET PROCEDURES (suite)
o Les stratégies mises en place pour faire face à ces contraintes se résument ainsi qu’il suit:
 une identification sélective des potentiels bénéficiaires des appuis du Programme à travers un formulaire d’identification du promoteur (profil entrepreneurial) et de son projet (rentabilité économique et financière), d’une part, un Comité de sélection des projets et un Comité de crédit, d’autre part;
 un appui graduel à la mise en place des projets sélectionnés, tenant compte de l’existence d’un site de construction, de la matérialité des plans techniques de construction et des installations auxiliaires;
 un accompagnement personnalisé pour la formalisation, l’identification des technologies et des équipements, le renforcement des capacités des techniciens et des gestionnaires, l’assistance pour la rédaction des cahiers de charges en vue de l’achat ou la fabrication des équipements; l’accompagnement pour l’élaboration des stratégies d’entreprise et notamment la détermination et le pilotage du couple « produits-marchés »; l‘accompagnement pour la mise en place d’un organigramme approprié à leurs activités ; etc.

ORGANISATION,STRATEGIES ET PROCEDURES D’INTERVENTION DU PACD/PME (suite)
C) TACTIQUES ET APPROCHES NOUVELLES
o Tenant compte des problèmes identifiés en cours d’exécution et ci-avant rappelés, le PACD/PME travaille actuellement dans le sens de compléter son dispositif d’accompagnement des promoteurs, notamment en renforçant ses stratégies d’intervention. Grosso modo, on peut dire que ces nouvelles stratégique visent à mobiliser davantage des partenaires techniques et financiers publics ainsi que privés, et à utiliser le crédit-bail. Des partenariats sont en train d’être noués avec :
 la Société de Développement et d'Exploitation des Productions Animales (SODEPA) en vue de l’accompagnement des porteurs de projets de création de PME évoluant dans les métiers de la viande (abattoir, boucherie, charcuterie, triperie, conservation, etc);
 Saveurs du Cameroun (SDC), filiale de la société BILMA FOOD, en vue de la labellisation des produits des promoteurs du portefeuille et ainsi faciliter la distribution de ces produits dans les grandes et moyennes surfaces nationales et internationales;

ORGANISATION,STRATEGIES ET PROCEDURES D’INTERVENTION DU PACD/PME (suite)
C) TACTIQUES ET APPROCHES NOUVELLES (suite)
 les Communes, conformément aux dispositionsdes lois N°2004/017 du 22 juillet 2004, et N°2004/018 du 22 juillet 2004 sur la décentralisation , lesquelles disposent queles Communes sont chargées de l’appui aux microprojets générateurs de revenus et d’emplois, d’une part, et que les Communes ont le pouvoir de garantir les emprunts contractés par des personnes privées d’autre part;
 Développement International Desjardins (DID) qui, à travers un fonds de facilitation dédié et à travers des Etablissements de Micro Finances, permet aux porteurs de projets
d’accéder aux crédits à moyen terme à des conditions abordables afin qu’ils puissent réaliser des investissements pour le développement de leurs activités.
 Enfin, le crédit-bail, ce mécanisme est régi par la loi N°2010/020 du 21 Décembre 2010 portant organisation du crédit-bail et il établit clairement que l’utilisateur des équipements n’en est pas le propriétaire et que pendant toute la durée d’exploitation desdits équipements, sous cette formule, il en est simplement le locataire
ORGANISATION,STRATEGIES ET PROCEDURES D’INTERVENTION DU PACD/PME (suite)

 Quant au crédit-bail, sa mise en application a été entamée au PACD/PME conformément à la loi N°2010/020 du 21 Décembre 2010 portant organisation du crédit-bail au Cameroun et avec le conseil d’un expert du MINEPAT chargé de la promotion du crédit-bail. Ce mécanisme est particulièrement adapté à la situation d’encadrement des entrepreneurs qui ne peuvent pas apporter des garanties classiques exigées pour leur accès au crédit. Les jeunes entrepreneurs entrent dans cette catégorie.

SYNERGIES POSSIBLES A BREVE ECHEANCE AVEC LES PROGRAMMES ET PROJETS DU MINJEC EN VUE DE L’ENCADREMENT DES JEUNES
o Coopter un représentant du MINJEC dans les structures ou unités de planification et de sélection du PACD/PME pour suivre ou s’assurer de la prise en compte des porteurs de projets de jeune âge;
o Appuyer et accompagner, sur financement du MINJEC, les porteurs de projets de jeune âge identifiés et sélectionnés avec l’appui des services du MINJEC;
o Etudier et établir des conventions de partenariat entre le PACD/PME et les Programmes exécutés par le MINJEC.

CONCLUSION ET PERSPECTIVES

o Comme bilan à mi-parcours on peut dire que de 2010 à 2016, quarante sept (47) unités ont été financées à raison d’un milliard six cent vingt huit millions (1 628 000 000) francs CFA. Lesdites unités ont généré trois cent quatre vingt huit (388) emplois parmi lesquels cent quatre vingt sept (187) contrats formels régulièrement inscrits à la CNPS.
o Le PACD/PME ne cible pas explicitement ou exclusivement les porteurs de projets de jeune âge, mais des entrepreneurs déjà en activité ou des porteurs de projets d’entreprise présentant un potentiel prometteur, sans discrimination liée à l’âge.
o Les jeunes ne sont par conséquent pas exclus de la population cible et/ou du champ d’encadrement du Programme. Il faut et il suffit simplement que le porteur de projet présente un profil entrepreneurial rassurant et encourageant et un projet viable, bancable.

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Vidéos

yafeVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2