Journée Internationale de la Jeunesse : Pour une jeunesse plus consciente de ses responsabilités dans la préservation et la promotion du cadre d’existence

La célébration de la 19eme édition de la Jij apparait comme une opportunité de questionner la contribution d’un espace sécurisé à la liberté d’expression des jeunes, au respect mutuel et au dialogue constructif.

Minjec JourneeInternationaleJeunesse2018

Ambiance très festive ce dimanche 12 août 2018, sur l’esplanade du Musée National de Yaoundé. Dj et fanfare s’accordent en musique pour donner une belle coloration à la cérémonie de célébration de la 19eme édition de la Journée Internationale de la Jeunesse. La célébration de la Jij est l’occasion d’attirer l’attention de la communauté internationale sur les problématiques liées à la jeunesse et mettre en avant le potentiel des jeunes. L’édition 2018 est placée sous le thème « espaces sécurisés pour les jeunes » « safe spaces for youths ». Ce thème rentre en droite ligne des efforts du Gouvernement qui visent à promouvoir le vivre ensemble harmonieux dans un environnement de paix et de sécurité. Il s’agit de questionner la contribution d’un environnement sécurisé à la liberté d’expression des jeunes, au respect mutuel, au dialogue constructif set développer des actions qui concourent à la lutte contre l’extrémisme violent et la promotion de la paix.

Lors de la cérémonie, Fadimatou Iyawa Ousmanou, présidente du Bureau exécutif Nagtional du Cnjc a interpellé ses pairs jeunes pour qu’ils soient plus conscients du rôle qu’ils ont à jouer et attirer l’attention des leaders jeunes d’Afrique sur les défis auxquels ils font face. Elle a aussi invité les jeunes leaders à plus de solidarité. « Nous devons agir de manière concertée et avec efficacité pour vaincre les fléaux tels que l’instrumentalisation, le chômage des jeunes ». Dans le mot du Directeur général de l’Unesco lu par Mme le Directeur du bureau régional multisectoriel de l’Unesco pour l’Afrique, le public a saisi l’importance du thème de la 19eme édition. « Garantir aux jeunes des espaces sécurisés c’est assurer un climat de confiance où ils peuvent exprimer leur créativité et dévoiler leur potentiel ». Elle a ensuite inviter les acteurs à imaginer de nouvelles formes de collaborations capables de faire ressortir le potentiel des jeunes.

Après avoir précisé que cette édition de la Jij donne l’occasion de conscientiser les jeunes sur leurs responsabilités dans la préservation et la promotion de leur cadre d’existence, le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique a invité à cette occasion les jeunes à applaudir pour eux-mêmes. « Un grand nombre de jeunes de nos jours répondent à cette réalité en devenant proactifs face aux défis. Ils utilisent le peu de ressources dont ils disposent et leur volonté afin d’aborder des problèmes structurels et systémiques au niveau de leur communauté ». Mounouna Foutsou a aussi remis des prix à 10 jeunes. Il s’agit des prix aux vainqueurs du Tchat Online dans les catégories slam/poésie, message/vidéo, dessin/peinture. Christian Achaleke, vainqueur du Luxembourg’s peace Price 2018 a saisi l’opportunité pour présenter au Minjec son prix remporté pour son engagement dans la lutte contre l’extrémisme violent.

La cérémonie ponctuée par des intermèdes culturels de tout genre, a abouti sur la remise des attestations de participation aux jeunes ressortissants du Tchad, du Gabon, du Sénégal et du Cameroun, ayant pris part aux assises de la Jeunesse pour la paix et le développement organisées pendant le Salon International de la Jeunesse.

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Vidéos

Duke Of EdinburghVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2