PAIX ET SECURITE: LOCAL YOUTH CORNER CHEZ LE MINJEC

L’association est venue solliciter l’accompagnement du Minjec pour la mise en place d’un nouveau projet

Le Ministre Mounouna Foutsou, au cours de l’audience qui s’est déroulée le 05 Mai 2021, ouvre un nouveau champ de collaboration entre le Local Youth Corner et son administration.Le Local Youth Corner est une organisation qui entend mobiliser la jeunesse autour des problématiques de santé, de moralité et d'éducation. Jennifer Bah, chef des affaires politiques et économiques à l'ambassade des États-Unis et Achaleke Christian Leke, Executive Director du local Youth corner Cameroon font à tour de rôle, une présentation du projet porté par le Local Youth Corner. Selon Christian Achaleke : « l’accent sera mis sur la question de l'instauration de la paix et de la sécurité. Il s’agira d’établir la collaboration et la confiance entre la Jeunesse et les agents de sécurité à l'instar de l'armée ». Il ajoute que : « L'un des aspects de ce projet est également de booster la participation de la Jeunesse à l'idée de construction de la communauté. Aussi, le sport n'est pas en reste d’où l’encouragement de la jeune fille en particulier à la pratique du football qui est un élément fédérateur au sein des communautés ». D’après Photo de famille avec Le Ministre Mounouna Foutsou, Achaleke et Jennifer Bahlui cela permettra à long terme d'instaurer le dialogue entre les communautés et les différents maillons de la société à savoir, les autorités traditionnelles, administratives, l'armée et les populations.Christian Achekele souhaite que le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique soutienne ce projet au niveau local car le lancement de ce projet se fera à Mora dans la région de l’Extrême Nord : « le projet s'étendra sur une période de 24 mois. Pour un début, il s'agira de cibler un petit groupe à savoir l'arrondissement de Mora. Et si les résultats sont satisfaisants, ce projet pourra s'étendre vers d'autres localités en crise comme le Nord-ouest et le Sud-Ouest. Ainsi pour le moment 06micro projets seront mis en place pour l'accompagnement de ces populations », Va-t-il préciser.Abdoul-Karim Nassourou, Directeur de la Promotion Economique des Jeunes précise qu'il est important de développer des capacités entrepreneuriales en ces jeunes qui feront partie de ce projet. Il préconise l’autonomisation des jeunes à travers des activités génératrices de revenus.Le Ministre Mounouna Foutsou a insisté à ce que ce les jeunes soient les plus soutenus au regard du contexte de précarité ambiant dans cette tranche d'âge. Le ministre a salué l’accompagnement du projet de l'ambassade des États-Unis. « Il est important que les promoteurs du projet échangent avec les autres acteurs à l'instar des forces armées, des chefs traditionnels et du corps judiciaire afin que les intérêts des uns et des autres soient garantis », indique le Minjec. Il leurs a garanti son accompagnement à travers les équipes locales du MINJEC à savoir les Equipes Mobiles d’Animation Populaires, Urbaines et Rurales (EMAPUR).

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Vidéos

yafeVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2