L’image au service de la paix

Le MINJEC et l’UNESCO récompensent les jeunes artistes

Ils sont 07 lauréats au total à avoir été récompensés à l’issue de l’appel à proposition pour la production de photographies et de graphiques sur le thème : « Conséquences de la violence et de la haine sur les jeunes camerounais », organisé par le Minjec et le Bureau régional de l’Unesco pour l’Afrique Centrale.

les 7 lauréats et le ministre
 La cérémonie de remise des distinctions qui s’est déroulée le 18 mai 2021 à l’hôtel Hilton de Yaoundé, était présidée par le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, Mounouna Foutsou, en présence de Yvonne Mataturu, représentante du Directeur du Bureau Multisectoriel Régional de l'UNESCO pour l'Afrique centrale et de plusieurs membres du Gouvernement camerounais.

Les œuvres des jeunes primés ont été évaluées sur la base de leur valeur artistique, de leur créativité et leur originalité. Les créations de ces vainqueurs seront utilisées pour dépeindre les différentes situations endurées par les jeunes, à cause de la haine et la violence prolongée. Félicitant tous les participants à cette compétition, le MINJEC a salué leur engagement à produire des œuvres qui traduisent leur volonté de participer à la restauration, à la promotion et à la consolidation de la paix, de la cohésion sociale et du Vivre Ensemble au Cameroun.

Mounouna Foutsou rappelle que cet appel à proposition a été pensé au vu de la période instable que traverse le Cameroun avec notamment la crise sociopolitique dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest, les violences en milieu jeune ou encore l’exacerbation des messages de haine et de xénophobie dans les réseaux sociaux.
Yvonne Mataturu a pour sa part fait savoir que l'UNESCO vise sans cesse la culture de la paix au sein des communautés.
Durant cette cérémonie, les jeunes ont eu l’occasion d’échanger avec les membres du gouvernement présents sur la thématique : « Comment bâtir la paix et le vivre ensemble au Cameroun ? » Les différentes interventions à ce sujet ont ressorti le fait que la paix reste essentielle dans la construction nationale notamment à travers la culture et la promotion des valeurs positives.

Cette cérémonie se résumerait ainsi dans les vers de l’Artiste slameur Stéphane Ndongo dit My Name, qui dans une ode à la paix lors de ces échanges, a lancé un appel à l’unité et à la fraternité. 

Rick ASSYLA

 

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Vidéos

yafeVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2