50ème édition de la Fête Nationale

Lancement officiel des manifestations civiles à Moumekeng

C’est dans la région du Littoral, arrondissement de Manjo plus précisément à Moumekeng, le 13 Mai 2022 qu’à lieu le lancement des manifestations Civiles de la fête Nationale.

Le Ministre de la jeunesse et de l’éducation civique, Mounouna Foutsou est accueilli par le Gouverneur de cette région Samuel Ivaha Diboua pour le carrefour du vivre ensemble entre les communautés sœurs BAKOSSI de MOUEMENAN et celles des Arrondissements de BANGEM et TOMBEL.

C’est dans une atmosphère de paix, de fraternité et de communion générale que le membre Le Minjec reçu par les populationsdu gouvernement est accueilli d’abord pour le carrefour du vivre ensemble au lycée de Moumekeng.

Les Carrefours locaux du Vivre Ensemble sont des espaces de rencontres et d’échanges communaux qui verront les Camerounais de toutes les origines se mettre ensemble en vue de dialoguer et trouver des solutions pour l’avènement d’un mieux vivre ensemble. Dans son mot de présentation, Monsieur AKEDE FN2202METOUGUE Éric, président de la commission des activités de lancement et par ailleurs, Chef de la division des affaires juridiques, présente le bien fondé de la tenue d’un Carrefour du vivre ensemble en marge des activités de lancement de la Fête Nationale. Ainsi, on note que cet exercice républicain vient de la nécessité d’unité entre les différentes communautés nationales, une condition sine qua none à l’instauration de la paix durable. Le vivre-ensemble selon les Bakossi : «un Bakossi ne peut pas verser le sang de son frère».

La cérémonie de lancement en elle-même s’ouvre par le mot de bienvenue de Madame le Maire de la Commune de Manjo Teclaire Njanjo Ekosso Pendant la minute de civisme, le Ministre indique que dans ce contexte qui suit le Carrefour du vivre ensemble, il convient de célébrer le bilinguisme et la diversité culturelle Camerounaise. À cet effet, il appelle chacun à saluer son voisin dans la langue officielle qui lui est la moins familière.

Puis s’exprimant dans le sens d’un appel à l’unité, il déclare : « Nous ne sommes ni anglophones ni francophones, mais tous Camerounais », malgré nos particularités et différences. Aussi encourage-t-il chacun à être un acteur de renforcement du vivre-ensemble dans son entourage immédiat.

À cet égard, le Minjec ajoute que la fête Nationale nous donne l’occasion de marquer un temps d’arrêt « pour mener des réflexions et pour magnifier toute la richesse de notre belle multiculturalité.»

Les populations expriment leur gratuite au ministre en lui offrant des présents. Le Minjec également donne des cadeaux au jeunes dans le cadre du Plan Triennal Spécial-Jeunes. Ces jeunes appartiennent à un cluster de production, de transformation et de commercialisation du manioc. Un don du Minjec Mounouna Foutsou a été remis aux populations de l’arrondissement, comprenant ordinateurs, cahiers, stylos, matériel d’appui à l’agriculture entre autres.

 

 

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

M. MOUNOUNA FOUTSOU Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique,

est en visite de travail dans la Région de l'Extrême-Nord du Cameroun.

      Minjec logo F2020 2

Conseils Municipaux Jeunes

Vidéos

Duke Of EdinburghVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2