Photo de famille du minjec et des membres de l'onj

Observatoire National de la Jeunesse

Le Cap de la performance est donné

C’est à la faveur de la première session ordinaire du Comité de pilotage de cette instance d’encadrement de la jeunesse, tenue le 17 août 2022 au Palais des Congrès de Yaoundé.

Créé le 23 février 2016 par le ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, et Organisé par Arrêté N° 007/PM/CAB du 18 février 2022 du Premier Ministre, l’Observatoire National de la Jeunesse (ONJ) se positionne de plus en plus comme un outil de gouvernance sur les questions de jeunesse. Il est institutionnalisé pour servir d’organisme public d’informations et de référencement des jeunes apportant ainsi une réponse à une préoccupation nationale intégrée dans la construction de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes et le renforcement de l’efficacité des politiques publiques de promotion du bien-être de l’ensemble des Camerounais. Ainsi, réunis en session ordinaire, les membres du Comité de pilotage de l’ONJ ont tablé à l’effet de valider le rapport fonctionnel de la structure et son Plan de travail pour l’exercice 2022.

Dans son mot d’ouverture des travaux, le président dudit Comité et par ailleurs Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, rappelle les attentes du Gouvernement vis-à-vis de cette structure. « Il s’agit de la maitrise des effectifs de jeunes en quête d’insertion socio-économique, ainsi que leurs orientations et accompagnement vers les guichets répondants à leurs préoccupations dont celui du Plan Triennal spécial Jeunes », précise Mounouna Foutsou. Ainsi, on note une avancée considérable de cette structure dont les résultats ont été présentés. Ils sont au total un million cinquante-deux mille sept cent quatre-vingt-treize (1 052 793) jeunes à être enrôlés à la plateforme numérique de l’ONJ, accessible à l’adresse www.onjcameroun.cm.

Après des phases de présentations du nouvel organigramme de l’ONJ et de son bilan administratif et financier mais également du plan de travail annuel et du cadre de dépenses à doyen terme, les échanges se sont poursuivis à travers différentes suggestions. Le représentant des membres de la diaspora a alors souhaité que des points d’enregistrements des jeunes soient présents dans les ambassades en Europe car dit-il, « cette technologie doit s’exporter à la diaspora ». C’est alors que les recommandations ont porté sur les moyens de vulgarisation et d’élargissement des opportunités et des acteurs de la plateforme de l’ONJ. « Au-delà des recommandations et des orientations stratégiques qui ont été prescrites, la réflexion devrait se poursuivre pour doter l’ONJ de documents de developpement et de gestion stratégique à la mesure de l’ambition que le gouvernement fonde sur ladite structure », a conclu Mounouna Foutsou.

Les travaux de ce comité ont connu la présence de Paul Tasong, Ministre délégué auprès du Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire.

Darel MPELE 

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

M. MOUNOUNA FOUTSOU Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique,

est en visite de travail dans la Région de l'Extrême-Nord du Cameroun.

      Minjec logo F2020 2

Conseils Municipaux Jeunes

Vidéos

Duke Of EdinburghVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2