Rue ESSONO ELA 3015 Yaoundé 3 Centre Administratif – Yaoundé BP: 16350 Yaoundé

courier@minjec.gov.cm

(+237) 222 204 700 / (+237) 222 204 719

Fonds Proto 2023

20 Jeunes porteurs de projet sélectionnés

C’est à la faveur de la cérémonie de restitution des prototypes de la deuxième édition du Fonds d’Appui au Prototypage co-présidée par le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’économie sociale et de l’Artisanat, et le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique le 1er septembre 2023 à Yaoundé.

Le Fonds d’Appui au Prototypage, en abrégé FONDS-PROTO, est un nouveau dispositif développé par l’Agence des Petites et Moyennes Entreprises (Apme) pour faciliter l’amorçage des projets innovants des PME et des porteurs d’idée de projet camerounais dont la pertinence, l’utilité, la faisabilité, la rentabilité et le potentiel de croissance ou de création d’emplois sont avérés. Il faut dire que le Fonds proto est mis en œuvre par le Gouvernement à travers le Ministère des Petites et Moyennes entreprises, de l’économie Sociale et de l’artisanat, le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique.

Ils sont donc 20 jeunes retenus sur les 50 porteurs de projets ayant soumis leurs prototypes à avoir été sélectionnés. Les secteurs de soumission étant axés sur les secteurs prioritaires de la SND30 avec une forte présence de l’Agro-industrie. Pour Jean Marie Badga, Directeur Général de l’Apme il est question d’accompagner ces jeunes dans la mise en œuvre de leur projet. « Aux bénéficiaires je voudrais saluer le courage et le dynamisme, car l’aventure ne fait que commencer, vous pouvez compter sur notre disponibilité à vous accompagner » a-t-il dit.

Les jeunes bénéficiaires n’ont pas manqué de dire Merci mais aussi de soulever d’émettre des sollicitations pour un accompagnement plus accru.

Il s’agit bien du Jeune SOLANGA Charles, porteur d’un projet et responsable d’une startup dans le domaine de la transformation des Produits Pétroliers. « Nous voulons que vous nous accompagner pour me permettre d’avoir une mini-industrie de production pour pouvoir augmenter notre capacité de production » a indiqué Charles Solanga qui est le concepteur d’un contrôle automatisé de surveillance des produits pétroliers.

Dans son mot de circonstance, le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique Mounouna Foutsou a encouragé ces jeunes et promis un ajout de l’enveloppe initiales allouées à ce dispositif par son département ministériel. Ainsi, aux 50 millions alloués, un ajout sera effectué.  Aussi ces derniers pourront être mieux accompagnés avec la mise en place progressive du Fonds de Garantie des Jeunes promis par le Chef de l’Etat.  « Sachez que la nouvelle étape de développement de votre entreprise ne se fera pas sans difficultés. Oui, la vie de l’entrepreneur est jalonnée de haut et de bas, de trébuchements, d’échecs, de doutes, d’incertitudes, de ralentissement, d’envie d’abandon mais finalement au bout du compte, de beaucoup de réussites. Vous comprenez bien que vous devez vous y préparer afin de mieux gérer ces divers moments de votre vie », leur a dit le Ministre Mounouna Foutsou.

Même son de cloche de la    part de son homologue Achille BASSILEKIN III,  le Ministre de Petites et Moyennes Entreprises, de l’économie Sociale et de l’artisanat qui fait savoir que les jeunes retenus s’inscrivent tous dans la dynamique de l’innovation et de la créativité dans laquelle s’est engagé le Gouvernement.

Cette cérémonie marque ainsi, le lancement de la 3ème édition qui vient mettre fin à la phase test du Dispositif.

          Darrel Junior Mpele

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *